076 803 05 75 info@stephanieoberson.ch

Médium et Médiumnité

Définition du mot médium dans le dictionnaire Larousse :

« Personne capable de percevoir, par des moyens apparemment surnaturels, des messages de l’esprit des défunts et de servir d’intermédiaire entre les vivants et les morts. – Personne douée de talents paranormaux. » 

Selon moi, le médium est un canal entre les monde spirituel et matériel (ou monde des vivants). Recevant des informations, il a la faculté de les traduire et de les transmettre à qui de droit.

Dérange-t-on les morts en les interpellant ?

Certaines écoles suggèrent de laisser les morts tranquilles. D’autres pensent que le monde spirituel est accessible à tout un chacun. J’adhère à cette théorie pour les raisons suivantes :

  • Premièrement, j’ai survécu à diverses situations extrêmes, notamment la brûlure des 75% de mon corps, au 3èmedegré (cf page média). Suite à cet accident, j’ai expérimenté une NDE – (mort imminente) et plusieurs sorties de corps. Néanmoins, j’avais déjà au préalable une sensibilité me permettant de percevoir l’intangible. Ce qui me valut de nombreuses remontrances durant ma scolarité. Ultérieurement, j’ai longtemps rejeté cette capacité. J’ai alors choisi de devenir très terre à terre, de me fondre dans la masse afin de me faire accepter. Mon mental devenant de plus en plus fort, la vie m’a ramenée de manière très brutale à mon essence véritable. J’ai alors connu mes premiers contacts avec les défunts. Ce sont eux qui m’ont contactée et je m’en suis sentie agressée ! J’ai cru que je devenais folle, que j’entendais des voix etc… Il m’a fallu beaucoup de temps pour accepter ce merveilleux don.
  • Deuxièmement, chaque communication qu’il m’a été donné de vivre fut une parenthèse remplie de douceur et de bienveillance. Le consultant en ressort à chaque fois allégé et enveloppé d’amour.

Pourquoi communiquer avec les défunts ?

Quelques soient nos croyances, notre religion ou notre culture, la mort demeure mystique. Pourtant, la mort est aussi naturelle et extraordinaire que la naissance. Chacune n’arrive qu’une fois dans une vie. Néanmoins, les moyens technologiques actuels nous permettent de modifier la génétique, d’engendrer via des éprouvettes, de soigner, de prolonger l’existence, de guérir.

Toute cette agitation nous fait oublier que la Vie est un PASSAGE, une expérience que nous devons faire nôtre durant ce bref laps de temps. Notre âme emprunte une enveloppe charnelle en totale adéquation avec l’expérience choisie. Elle se dote d’un mental puis, tel un super héros sorti de nulle part, habillée de se nouveau costume, accomplit sa mission avant de repartir vers d’autres expériences.

Durant notre expérience terrestre, nous sommes des êtres matériels, enfermés dans des corps relevant notre fragilité et notre finitude. Ils nous font ressentir des douleurs, des plaisirs, des émotions, des énergies. Nous vivons tantôt des rencontres merveilleuses, tantôt de plus désagréables. Ils nous arrivent également de ressentir le vide, le néant…

Au moment de la mort, notre véhicule terrestre redevient cendre ou poussière. Notre âme s’en va alors terminer d’intégrer ces expériences vécues. C’est à ce moment-là que notre âme à la possibilité d’émettre des signes, de transmettre des informations, des explications ou simplement établir un échange. Là encore, plusieurs théories sont émises mais je ne m’étendrai pas sur le sujet ici.

Grâce à la mort, la Vie nous est si précieuse… Une fois l’âme libérée de son véhicule terrestre, elle retrouve son caractère pur, humble et lumineux. La vision de son expérience s’en trouve plus clair et sans jugement.

Lors d’un contact, l’âme vient toujours avec une intention pure et bienveillante.

Qu’en est-il des entités malveillantes et des interférences ?

Sur ce point je suis absolument intransigeante : un médium qui fait bien son travail a l’obligation de transmettre des informations précises qui permettent d’identifier le défunt. Les interférences ne sont donc pas visibles pour le consultant. C’est au médium d’effectuer les bons réglages. D’autre part, quoique le consultant et le défunt aient à partager, même si c’est difficile, cela se fait TOUJOURS DANS L’AMOUR ET LA BIENVEILLANCE.

Ma philosophie :

J’ai l’immense gratitude de mettre ce don à votre service de manière professionnelle, dans un cadre bienveillant et cocooning. Les formations que j’ai effectuées autours de l’humain me permettent d’aborder tous les sujets de manière impartiale, bienveillante et dans l’accueil de qui vous êtes, de votre vécu et de celui du défunt contacté.

Dès le moment où vous prenez rendez-vous, le contact se prépare. Une séance de médiumnité n’est pas une séance de voyance. Je ne prédis pas l’avenir.

Au plaisir de vous rencontrer

Tarif  
Séance unique de 1h00 chf 120.00
Séance unique de 1h30 chf 150.00

 

 

 

Open chat
1
Des questions ? n'hésitez pas, je vous réponds dans les 48h